« Le 11/03/2011, le Japon est frappé par un puissant séisme. Les secousses ressenties annoncent un terrible tsunami… Difficile d’imaginer que le pire reste à venir : Une catastrophe nucléaire majeure. Par l’intermédiaire des médias, nous apprenons avec stupeur que quatre centrales nucléaires abritant quatorze réacteurs sont particulièrement exposées au tsunami. Le samedi 12, une explosion se produit dans la centrale de Fukushima Daiichi. Des rejets radioactifs très importants ont lieu simultanément à l’explosion. La suite nous la connaissons, incendies, explosions… La situation est hors de contrôle. Une poignée d’hommes au péril de leur vie, vont tout faire pour éviter une fusion des coeurs nucléaires. C’est la mission des «liquidateurs». Des individus sacrifiés menant des missions suicides pour le bien collectif. Malgré tous les efforts des hommes, les radioéléments contaminent l’atmosphère et l’océan. Il est impossible d’éviter une contamination radioactive de la chaîne alimentaire planétaire.

 

La composition «Tsunami », créée à partir d’une improvisation au synthétiseur polyphonique analogique, est une pièce tranchante et déstabilisante, à l’image d’un possible ressenti de la catastrophe survenue au Japon en 2011. L’utilisation d’un minimum de matières numériques, et des procédés de mixage spécifiques renforcent le caractère organique et sauvage de la pièce, affirmant ainsi une empreinte sonore naturelle. Pour la composition visuelle de « Tsunami », le vidéaste Loren G Martin s’inspirant d’artistes plasticiens comme Vasarely, Cruz Diez, J. Le Parc ou de cinéaste des avants gardes, apporte à la pièce un fort pouvoir hypnotique par le minimalisme de son travail.

 

Musique électroacoustique de Upward Sound d’une durée totale de 9’55’’

Production, composition, arrangement, mixage et performance par Upward Sound

Mastering Analogique/numérique 2014 : Pierre Jacquot

Copyright : Fred Sonix /Upward Sound /Sacem

Vidéo par Loren G Martin

 

 

© 2019 Upward Sound - Tous droits réservés -